samedi 7 février 2015

Viktor Lazlo son nouveau roman « Les Tremblements Essentiels », aux Éditions Albin Michel en librairie depuis le 5 février

 Viktor Lazlo publie son troisième roman après "La Femme qui pleure"  en 2010, qui a reçu le Prix Charles Brisset, et « My name is Billie Holiday »  en 2012, qui avait suivi la sortie d’un disque et un spectacle du même nom.


Viktor Lazlo publie aujourd’hui « Les Tremblements Essentiels » ou l’histoire d’Alma Sol, chanteuse luxembourgeoise d’origine espagnole et caribéenne, pure produit de la génération playback, et représentante de la France au grand concours Eurovision de 1977. 




Aujourd’hui Alma Sol a disparu  dans la plus totale indifférence. Sait-elle seulement qui elle est vraiment, d’où elle vient et quelle est son histoire ? C’est au travers du prisme de trois narrateurs que l’auteure avance dans la quête d’identité de son héroïne : Aurèle Gandolfo, l’amoureux transi d’Alma depuis sa plus tendre enfance, Diane de Mortagne, jeune femme qui a réussi à gravir les échelons sans scrupule et à s’élever dans la société, et Damien de Mortagne, époux de Diane et riche héritier colonial. Chacun a fait partie de la vie d’Alma à un moment donné. Chacun l’a aimée, à sa façon. Comme elle les a aimés tous les trois, à sa façon.



C’est avec beaucoup de sensibilité et d’émotion que Viktor Lazlo relate ici la quête d’identité de cette artiste au destin chaotique. Elle dépeint un personnage complexe et compliqué, mais finalement terriblement attachant. Un personnage sans passé ni avenir, qui a pris le parti de prendre la vie à bras le corps et de l’aimer, quoi qu’il advienne. Un personnage qui, au fil du temps, apprendra à se construire.


Luc Dehon
Photo : Vanessa Filho
Couverture : Gerhard Richter, Mer (détail)

Aujourd'hui à Bordeaux chez Mollat et à la FNAC, Cultura