jeudi 22 juin 2017

Fred Astaire : quand "Danse rime avec élégance"...



Il y à trente 30 aujourd'hui s'éteignait Fred Astaire, le danseur qui a donné ses lettres de noblesse à la comédie musicale des années 40 et 50. 
Pour lui rendre un hommage, le blog s'est inspiré du titre "Tell Me Pourquoi pas", que Viktor a enregistré pour son 3ème album  : "Hot & Soul" (version internationale) / "Club Désert" (version française) / cf discographie ; pour un pas de danse chic et délicat. 

 

BIOGRAPHIE FRED ASTAIRE -
Extrait de l'Atlas des Stars d'Hollywood "Les acteurs de l'âge d'or"

De Balanchine à Barychnikov, les plus grands danseurs du monde ont salué le génie de Fred Astaire. Grâce à lui, la comédie musicale américaine a atteint des sommets. Avec un « simple » numéro de claquettes, il personnifiait à l’écran une idée supérieure de l’élégance humaine, au physique comme au moral.
Au sommet de sa gloire, Fred Astaire recevait quelques 70 000 lettres d’admiratrices chaque mois. Lui qui a tenu dans ses bras les plus belles femmes d’Hollywood, Ginger Rogers, Cyd Charisse, Leslie Caron, Audrey Hepburn, Judy Garland…
Là où Gene Kelly se distingue par sa danse athlétique, Astaire est davantage aérien, tout en décontraction. Tellement aérien qu'on se demande si ces pieds touchent toujours le sol. Ce style relâché et "à la cool" était le fruit d'heures d'entraînement, car oui, Fred Astaire était un infatigable travailleur, ne disait-il pas que "la danse est un travail de sueur". Indéniablement, il restera à jamais le roi des claquettes et de l'American smooth. Son style inspirera notamment Michaël Jackson (Smooth Criminal est d'ailleurs inspiré du film Band Wagon).Lui que Gene Kelly surnommait "le béni des Dieux" , restera donc sans égal et son style, éternel.



"Tell me pourquoi pas"  de David Linx / Nicolas Fiszman